Indépendance, mobilité, liberté. Aux Antilles, où les transports en communs ne répondent pas à toutes les demandes, la voiture s’avère indispensable. Mais « bien vouloir, pas pouvoir », posséder son propre véhicule n’est pas donné à tout le monde. Qu’il s’agisse d’occasions ou de voitures neuves, les prix élevés obligent le plus souvent les particuliers à recourir à un crédit bancaire. Il faut donc se plonger dans les dépliants, les simulations, les comparaisons minutieuses…. de quoi donner le tournis aux plus motivés. A l’heure de la transparence, Carfully dévoile les secrets les mieux gardés des établissements de crédits et vous aide à y voir plus clair dans cet argot de commerçant.

Crédit auto’ ou crédit conso’, késako ? 

  • Le crédit auto affecté

Les plus : Le crédit affecté est accordé par un établissement de crédit ou une banque pour l’achat d’un bien mobilier. Il ne prend effet que si la vente de la voiture a lieu et est annulé sans aucun frais dans le cas contraire. Les taux du crédit affecté sont généralement plus bas que ceux des crédits de consommation classiques et peuvent s’accompagner de services complémentaires, comme l’extension de garantie.

Les moins : Les mensualités sont plus élevées qu’avec la location avec option d’achat (LOA) et la garantie constructeur est plus courte.

  • La location avec option d’achat (LOA)

Les plus : La LOA est plus intéressante pour les propriétaires de voitures neuves et/ou ceux qui changent régulièrement de véhicule (environ tous les 2 ans). En fonction des véhicules, les mensualités peuvent être moins élevées qu’un crédit puisqu’elles prennent en compte la dépréciation du véhicule. Du côté de la garantie constructeur, elle dure tout au long de la location.

Les moins : Le dépôt de garantie peut s’avérer important, le coût global de la LOA est souvent plus important qu’un crédit auto et l’entretien du véhicule est à la charge du locataire.

  • Le crédit à la consommation

Les plus : Les crédits à la consommation sont généralement proposés par les banques. Ils ne sont pas liés à l’achat de la voiture et il est donc possible de souscrire à un crédit supérieur au prix du véhicule pour y inclure les frais annexes (immatriculation, carte grise, assurances…).

Les moins : Le coût de ces crédits est généralement plus élevé qu’un crédit auto classique.

Comment bien négocier votre crédit ?

La durée du crédit : Plus vous allongez votre crédit, moins il vous en coûte en mensualités. Par contre, à long terme, votre véhicule vous reviendra plus cher. Ainsi un apport personnel important permet de négocier son crédit à des taux attractifs. Carfully vous recommande au minimum 20% d’apport initial.

Assurances du crédit : Elles s’assurent de la solvabilité de l’emprunteur. En d’autres termes, il s’agit de vérifier que le véhicule sera payé même en cas d’incidents graves (accident, vols, décès…). Soyez vigilants lors de la souscription: il serait dommage de continuer à payer pour un véhicule alors que vous venez tout juste de vous le faire voler.

Le TEG (Taux effectif global): C’est le pourcentage de la somme dont vous devez vous acquitter auprès de l’établissement. Il inclut les frais de dossiers, les coûts d’assurance… et c’est avec lui que vous allez comparer les offres de crédit. Faites jouer la concurrence en comparant les offres de crédit entre elles grâce au TEG tout en gardant les mêmes paramètres (apport initial, durée du crédit, mensualités…)

Frais de dossier : En souscrivant à un crédit, pensez à demander la suppression des frais de dossier. Il n’est pas rare que les banquiers accèdent à votre requête.

La méthode de financement doit donc tenir compte non seulement du budget mais aussi de l’usage qu’y est fait de la voiture. Pour une voiture d’occasion, la LOA n’a pas de sens. A l’inverse, un crédit à la consommation peut s’avérer plus intéressant si vous comptez garder votre voiture très longtemps. Pour faire le choix le plus judicieux, il est donc important de se renseigner et de prendre le temps de comparer les offres.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *