Villas, mobilier, outils, jardins, voitures…Tout se loue (ou presque!) et surtout pendant les vacances ! Car pourquoi ne pas rentabiliser ses vacances en louant sa demeure inoccupée à des vacanciers qui n’attendent que ça ? Sa maison, mais aussi sa voiture et encore plus surprenant, son jardin.

1. Louer sa maison/son lit/sa chambre

Homelidays, Abritel, Gîtes de France, et dernier arrivé sur le marché mais pas des moindres, AirBnB…L’idée ? mettre son logement à disposition de voyageurs moyennant une somme d’argent en utilisant la plateforme AirBnB…Pour trouver un pied-à-terre chez un particulier, les vacanciers ont désormais l’embarras du choix. Les groupes hôteliers qui dédaignaient jusqu’alors tous ces sites, y portent aujourd’hui une attention particulière et tentent d’évaluer les risques d’une éventuelle concurrence. Car le concept séduit, au-delà de toute attente. En début d’année, la start-up américaine AirBnB était estimée à 13 milliards de dollars. De quoi faire taire les sceptiques qui ne voyaient dans la location saisonnière de particulier à particulier qu’un petit business.

2. Louer sa voiture

Si louer une voiture dans des agences semble naturel, louer SA voiture personnelle à un (presque) parfait inconnu est bien moins évident. Pourtant, c’est le pari risqué qu’a relevé Carfully : proposer la location de véhicule de particulier à particulier. « Quand on m’a expliqué le concept Carfully, j’ai dit ‘Pas question’. On m’avait déjà raconté plusieurs mauvaises expériences de location entre particuliers. Et puis, j’ai été séduit par l’aspect sécuritaire », explique Henri Dalphase, qui a inscrit au début du mois de juillet deux voitures sur le site. En effet,le véhicule est assuré tous risques, une caution de 800 euros est demandée pour toute location et deux états des lieux minutieux sont réalisés avant et après la remise du véhicule.

La vocation de la start-up est simple : propriétaire et locataire doivent tous les deux être gagnants. Ainsi, si le voyageur bénéficie du meilleur rapport qualité/prix du marché, le propriétaire n’est pas non plus en reste : il perçoit 60% du montant de la location et en moyenne, il est possible de gagner 300 euros par mois. « En louant ma voiture sur Carfully, je la rentabilise. Je l’ai achetée récemment et je paye encore une mensualité dessus. Savoir qu’elle peut me rapporter même 200 euros par mois, c’est toujours bien. »

3. Louer son jardin

Et si, au lieu de louer sa maison, on proposait plutôt son jardin? L’idée a de quoi surprendre, mais pourtant, elle pourrait aussi vous permettre d’arrondir vos fins de mois. Car si louer sa maison ou sa voiture nécessite que l’un ou l’autre soit disponible, le jardin lui est bien moins contraignant. Pour le louer, deux options : le proposer sous la forme d’un terrain de camping ou, plus confortable, y aménager un studio meublé et équipé. Si le concept n’est pas pour l’heure exploité dans les régions ultra-marines, en France hexagonale, la société GreenKub en a fait son fonds de commerce. Elle propose ainsi plusieurs types de studios facile à installer dans un carré de verdure et permet d’engranger plusieurs centaines d’euros par mois.

La location entre particuliers est donc bien évidemment un moyen d’arrondir ses fins de mois. Mais au-delà de ça, elle permet aussi d’établir un nouveau type de relations entre les loueurs et les vacanciers.

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *