Vous comptez venir en Martinique en mai-juin ? Visiter l’île à la basse saison, êtes-vous sûrs que c’est une bonne idée ? Vous ne savez pas ce qui vous attend…

1. Le temps est au beau fixe. C’est raté pour voir les cyclones !

Plage du Diamant - Martinique
via Visualhunt.com

En mai et juin, vous tombez dans la saison du Carême. Le temps est très ensoleillé, les températures avoisinent les 27°C, avec quelques pluies orageuses qui ne durent pas.

2. Avec ce temps, vous allez être obligés de faire du bateau autour de la Martinique

Dauphins à rencontrer en bateau dans le nord de la Martinique
Jean & Nathalie via Visualhunt / CC BY

Sur la côte Atlantique, à la découverte des fonds blancs, ces hauts fonds en plein milieu de la mer; sur la côte Caraïbes sud, de petites criques en belles anses, ou au nord, à la découverte de paysages plus sauvages accompagnés par les dauphins sur la traversée !

3. Cela a un prix que de se garer facilement sur la plage des Salines : celui de la tranquillité !

Enfant sur la plage des Salines en Martinique
Toute la Martinique via VisualHunt / CC BY-ND

Une des plus belles plages de la Martinique, la plage des Salines se situe dans le sud de l’île, dans la commune de Sainte-Anne. Quoi de mieux que d’avoir cette grande plage juste pour soi ?

4. Rencontrer une tortue en tête-à-tête sans la foule, c’est surfait

Tortue marine en Martinique
ollografik via VisualHunt / CC BY-ND

Dans le sud de l’île, les plages de l’Anse Dufour et de l’Anse Noire dans la commune des Anses d’Arlet sont connues pour ses tortues qui se baladent paisiblement. En basse saison, vous aurez tout le loisir de les admirer en snorkeling, sans la foule des touristes.

5. Difficile de choisir un gîte ou un airbnb : il y a tellement de choix

Villa avec piscine
Skazama via Visual hunt / CC BY-ND

Que ce soit à la campagne ou près de la mer, avec piscine ou jardin, la basse saison offre un plus grand choix d’hébergements, à moindre coût.

6. C’est presque trop simple d’admirer les plus beaux points de vue

Vue au sommet de la randonnée du Morne Larcher en Martinique
_dChris via VisualHunt.com / CC BY

Sur la côte, au bord de falaises, dans la forêt humide, sur les flancs du volcan, dans des gorges et cascades, dans la campagne : il y a plus de 180km de sentiers de randonnées à parcourir du nord au sud de la Martinique.

Quelques suggestions : Les gorges de la falaise, la cascade Didier, l’anse Couleuvre, la Montagne Pelée, la savane des pétrifications, le morne Larcher, le canal des esclaves…

7. Vous allez en manger des fruits et légumes tropicaux

Marche de fruits et legumes de Saint Pierre en Martinique
Antoine Hubert via Visualhunt.com / CC BY-ND

En mai et juin, c’est la saison de fruits typiquement locaux comme les mangues, des fruits de la passion, des letchis. Mais aussi de délices moins connus comme les cerise pays, les pommes d’eau, le corossol, la caïmite, l’abricot pays ou le fruit à pain.

8. Vous allez devoir réouvrir vos cahiers d’histoire

Memorial esclavage du cap 110 en Martinique
Photo via VisualHunt.com

Le 22 mai est la date de la commémoration de l’abolition de l’esclavage en Martinique. Pour l’occasion, de nombreux événements sont organisés dans l’île, que ce soit des représentations de pièces de théâtres, des concerts, des expositions ou des conférences.

9. Vous ne connaîtrez pas les embouteillages sur la route des plages, quel dommage

Route en Martinique
Gaël Chardon via VisualHunt / CC BY-SA

Qui dit basse saison, dit généralement peu de touristes et donc moins d’encombrements. Vous allez pouvoir sillonner l’île plus tranquillement, à la découverte de tout ce qu’elle a à offrir.

Et pour cela, pensez à la location de voiture qui est indispensable pour vous déplacer (les transports en commun ne mènent pas partout et encore moins aux plages malheureusement).


Si vous avez décidé de venir quand même, malgré ces conditions déplorables, trouvez votre voiture de location sur Carfully !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *